L'Eczéma dans la peau

L'Eczéma dream de Camille - A la rencontre d'une triple championne de France, Laura Tarantola

July 07, 2021 L'Association Française de l'Eczéma
L'Eczéma dans la peau
L'Eczéma dream de Camille - A la rencontre d'une triple championne de France, Laura Tarantola
Chapters
L'Eczéma dans la peau
L'Eczéma dream de Camille - A la rencontre d'une triple championne de France, Laura Tarantola
Jul 07, 2021
L'Association Française de l'Eczéma

Dans ce nouvel épisode, Camille, membre de l'Association Française de l'Eczéma, nous livre sa passion, l'aviron, qu'elle pratique en mer depuis cinq ans. Grâce à ces moments de pleine évasion, Camille a pu apprendre à s'accepter comme elle est, oublier la maladie et son lot de contrariétés quotidiennes. A l'air libre et iodé, entre deux vagues, Camille ne pense plus à se gratter et se libère ainsi l'esprit. 
L'aviron de mer se pratique un peu différemment qu'en rivière : les bateaux sont plus larges, plus stables et l'essentiel pour naviguer tient à la force physique pour affronter les vagues et les courants marins. 
Camille insiste sur le fait de pouvoir faire du sport, de foncer et de ne pas trop se poser de questions car, dit-elle : "on finit toujours par être accepté comme on est !".

Lors de l'enregistrement de l'interview en visioconférence et à l'occasion des dix ans de l'association, Camille découvre avec joie et surprise le visage de Laura Tarantola. La rameuse, triple championne de France  en catégorie poids léger vient de rentrer de stage la veille, avec sa fédération. Qualifiée pour ses premiers Jeux Olympiques à Tokyo, son palmarès impressionne Camille : championne du monde en skiff poids légers et vice-championne d’Europe en 2018, vice-championne d’Europe en deux de couple avec Claire Bové en 2019. Elle est l'une des meilleures rameuses dans sa catégorie. Ensemble, elles projettent de partager une sortie en mer, à la rame bien sûr !

Show Notes

Dans ce nouvel épisode, Camille, membre de l'Association Française de l'Eczéma, nous livre sa passion, l'aviron, qu'elle pratique en mer depuis cinq ans. Grâce à ces moments de pleine évasion, Camille a pu apprendre à s'accepter comme elle est, oublier la maladie et son lot de contrariétés quotidiennes. A l'air libre et iodé, entre deux vagues, Camille ne pense plus à se gratter et se libère ainsi l'esprit. 
L'aviron de mer se pratique un peu différemment qu'en rivière : les bateaux sont plus larges, plus stables et l'essentiel pour naviguer tient à la force physique pour affronter les vagues et les courants marins. 
Camille insiste sur le fait de pouvoir faire du sport, de foncer et de ne pas trop se poser de questions car, dit-elle : "on finit toujours par être accepté comme on est !".

Lors de l'enregistrement de l'interview en visioconférence et à l'occasion des dix ans de l'association, Camille découvre avec joie et surprise le visage de Laura Tarantola. La rameuse, triple championne de France  en catégorie poids léger vient de rentrer de stage la veille, avec sa fédération. Qualifiée pour ses premiers Jeux Olympiques à Tokyo, son palmarès impressionne Camille : championne du monde en skiff poids légers et vice-championne d’Europe en 2018, vice-championne d’Europe en deux de couple avec Claire Bové en 2019. Elle est l'une des meilleures rameuses dans sa catégorie. Ensemble, elles projettent de partager une sortie en mer, à la rame bien sûr !